Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 13:59

http://img1.gtsstatic.com/p%E8re-no%EBl/les-peres-noel-a-l-entree-du-cinema_4617_w460.jpg

 

Les maisons de production le savent bien, Noël dispose d'un formidable potentiel dans le monde du cinéma. Et chaque année, les réalisateurs et les scénaristes redoublent d'inventivité pour tenter de sortir leur épingle du jeu. On parle de cet évènmenent d'un point de vue fantaisiste autant qu'en prenant l'exemple d'animaux célèbres (cette année, Beethoven fait donc figure d'exemple). C'est un défi que nous allons relever ensemble dans cette période ou sapin et guirlandes font bon ménage : définir 50 films à regarder pour les fêtes de Noël. Pas de classement en question, simplement une énumération et un petit commentaire sur chaque film. On commence donc aujourd'hui avec les 5 premiers films de notre saga cinématographique. En avant les clochettes !

 

http://www.dvd-collector.com/affiche/maman-j-ai-rate-l-avion.jpg

 

1) Maman j'ai raté l'avion

 

Comment ne pas commencer notre voyage par les formidables aventures humaines et loufoques de la famille Mc Allister, qui doit partir passer son noël à l'étranger, et oublie le petit dernier à la maison... Surtout qu'il est de loin l'un des gamins les plus espiègles et futés qu'a connu le cinéma ! En 1990, Chris Colombus avait accompli un tour de force, en livrant une comédie diaboliquement drôle et toujours recentrée sur des valeurs du Noël de l'époque : la foi, la famille et l'espoir. Aidé par la musique de John Williams qui résonne encore dans les têtes, les aventures de Kevin qui fait face à 2 voleurs plus bêtes que leurs pieds de manière plus qu'originales sont encore encrées dans l'imaginaire collectif américain. La performance de Macauley Culkin lui a valu par la suite une célébrité immédiate, qui ne l'a malheureusement pas suivie par la suite. Harry, le petit gros et Marvin, le grand maigre, surnommés les "Casseurs Flotteurs" sèment la panique dans ce petit quartier tranquille. Même se faire livrer une pizza est devenu un véritable challenge. Le tout est bien évidemment orné de la période la plus neigeuse et la plus illuminée de l'année. Le genre de film ou l'on ressort avec le sourire et les étoiles.

 

 

 

 

 

 

 

http://7a.img.v4.skyrock.net/7a9/bauxa/pics/1987590449_1.jpg

 

2) L'étrange Noël de Mr Jack

 

Lorsque Tim Burton s'attaque à Noël, cela donne forcément quelque chose de déviant. Avec ce film sorti dans les années 90 et crée entièrement en image par image, il a réussi l'exploit de créer le parfait contre exemple de la magie du 25 décembre en la personne de Jack, ce squelette immense, attachant et effrayant à la fois, qui s'infiltre dans le monde du gros bonhomme rouge dans un contexte de sabotage. Il donne à cet univers une magie gothique que seule lui pouvait offrir au spectateur, et distille un peu de lui même dans chacun des personnages, aussi difformes que Picasso mais auxquels ont réussit pourtant à s'identifierq. Comme bien souvent, la musique de Danny Elfmann parachève le tout et transforme cette ballade nocturne en voyage magique de 70 minutes, que l'on est en droit de trouver spécial mais que l'on ne peut détester. Pour les adeptes de la nouvelle dimension, sachez qu'une ressortie en 3D a été récemment envisagée en Blu Ray.

 

 

 

 

 

 

 

 http://www.tomhanks-online.com/files/images/movies/fr/33-Le-Pole-Express.jpg

 

3) Le Pôle Express

 

Robert Zemekis, le réalisateur de Forrest Gump, s'y conaît plutôt bien en fable sur la vie, l'existence et l'espoir. Il réunit de nouveau ces valeurs fortes et envoûtantes dans un fabuleux film d'animation sorti en 2004 : Le Pôle Express, avec Tom Hanks en guest star, qui joue d'ailleurs plusieurs rôles avec un amusement certains. Un grand voyage vous attends peuplé de mystères, de fantômes du passé, d'aventure et d'action jusqu'au Pôle Nord, ou le voyage ne fait en fin de compte que commencer. Pour la plus grande leçon de morale des esprits les plus étriqués : il faut croire pour voir, et pas l'inverse. Pour ne rien changer, la maginfique musique d'Alan Silvestri contribue à consolider cet univers si particulier et si foisonnant de symboles. Un régal.

 

 

http://www.notrecinema.com/images/cache/allo-!-maman-c-est-no%C3%ABl-affiche_241868_11334.jpg

 

4) Allo maman, c'est Noël

 

3ème volet d'une des trilogies les plus kitsh et représentatives des années 80, ce film avec John Travolta est rempli d'une bonne humeur communicative. La fable de la famille Ubriacco est en effet remplie d'humour et de joyeux clichés, comédie d'une génération passée qui la rends certainement aussi attachante. Ce n'est pas pour autant le meilleur des trois, mais le conexte a le mérite de le faire figurer dans cette liste. A voir pour sourire un bon coup, et passer au suivant.

 

 

 

 

 

 

 

http://ia.media-imdb.com/images/M/MV5BMjA4Njg1MDcwN15BMl5BanBnXkFtZTYwMzAxNjM3._V1._SY317_.jpg

 

5) Bad Santa

 

Chaque année, en décembre, Willie T. Stokes incarne le Père-Noël dans un grand magasin différent. Sarcastique et désabusé, il a de plus en plus de mal à tenir ce rôle. Marcus, son fidèle acolyte, un nain déguisé en elfe, l'incite comme il peut à ne pas craquer. Car, sous son habit rouge mal ajusté, Willie cache une panoplie de perceur de coffres. Et la nuit de Noël, avant de disparaître, ce drôle de couple cambriole le grand magasin où il a travaillé.
Mais, à Phoenix, le casse annuel semble se compliquer. D'abord, à cause de Bob, le directeur coincé du centre commercial. Puis, de Gin le détective retors. Ensuite, parce qu'il y a Sue, une serveuse de bar sexy fantasmant sur le Père-Noël. Enfin, parce que Thurman, un souffre-douleur naïf de huit ans, est farouchement décidé à croire que Willie est bien le vrai Père Noël, celui qu'il a toujours rêvé de rencontrer...

Public et critique enthousiaste, idées et humour délirant, acteurs à l'aise, le tout pour un cocktail déjanté et décalé, pour voir la magie de Noël d'un autre oeil. Drôlissime.

 

 

 

 


  Notre première liste se termine par ces mots, en espérant que vous aurez découvert quelques films que vous ne connaissiez pas, et en vous donnant rendez vous dans les jours qui viennent pour les 5 suivants.Souvenez vous, l'objectif final, c'est 50 ! 


A bon en temps dur

R.B

 


 

 


 

 





Partager cet article

Repost 0
Published by Rom - dans Ciné
commenter cet article

commentaires

louv'opale 07/12/2011 19:58


Perso, je ne me lasserai jamais de "l'étrange Noël de Mr Jack". Pas de guimauve, plein de mystère et de "magic" et une musique sympa. Vive Jack !


Louv'

Rom 09/12/2011 13:08



C'est effectivement l'une des visions les plus intimistes, et donc des plus réussies, des troubles et des problèmes de l'enfance au travers d'une jolie histoire aux airs enfantins... Superbe ! ^^


Ravi que tu partages mon point de vue, et merci encore de ton passage. 



Sékateur 07/12/2011 19:58


Je ne suis pas fait pour le cinéma de Noël... ouillouillouille !

Rom 09/12/2011 13:07



Il y a des genres comme ça... ^^



FAN 07/12/2011 16:02


Même si je fais un peu l'embargo sur le cinoche USA depuis quelque temps, je veux bien visionner les quatre films que je ne
connais pas et revoir le gamin de "maman, j'ai raté l'avion"!!! BISOUS FAN

Rom 09/12/2011 13:06



Le PÔle express est rempli de belles scènes et de magie ! :)


Merci de ta réaction ! 



Romworld

  • : RomWorld
  • RomWorld
  • : Un blog foufou, ou traîne un peu de tout. Des chansons, des articles, des histoires et pas mal de bonne humeur ! Le seul Rom qui est autorisé dans les pages de Valeurs Actuelles !
  • Contact

Rom World

 

Rom fait sa rentrée ! 

Retrouvez moi dans le nouvel annuaire !

Les Vieux De La Vieille

Texte Libre