Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 08:11

http://jakedavis.typepad.com/.a/6a00d8341c974f53ef015432d44881970c-800wi

Non, l'alternatif/indie n'est pas mort ! On croyait une époque révolue à la fin des années 60 lorsque les Beatles chantaient encore et se préparaient à amorcer la musique sous un nouveau jour et a laisser la place à des centaines d'autres descendants inspirés par leur prose. Les 2 américains derrière le groupe Cults ont sorti cette semaine leur premier album du même nom. C'est profond, charnel et sensible. C'est chaud, ça fait penser à l'été, aux vacances. Dès le premier titre, les deux compères ouvrent le bal : un gimmick simple et accrocheur, une voix féminine douce en fond sonore, avec un effet "vieux disque" ou "écho" pas déplaisant du tout. Et puis la musique démarre. Rythmée, "Abducted" l'est sans aucun doute, capable de donner du bon son en live aussi, très certainement. "Go Outside" nous pousse à mettre le nez dehors, et à chanter en souriant dans les rues de notre ville, comme à l'époque de la libéralisation des moeurs. C'est une pop vraiment sucrée et assez fascinante d'inventivité. Plein de sons étrange, Cults est tout sauf un album ordinaire. Comment faire du vieux avec du neuf, et vice-et-versa ! On le voit par exemple dans le fabuleux slow "You know what i mean" avec ce rythme et cette profondeur qui rappellent les bals et autres boums de l'époque, ces fameux slows un peu kitschos mais tellement classiques qu'ils en deviennent importants. "Most Wanted" est plus asiatique dans ses airs, il nous fait un peu voyager avec son piano "made in Asia", tandis que "Walk at Night" accroche de suite dès les toutes premières notes, en écho, et qui intriguent jusqu'a découvrir le refrain final, tout en hauteur et en ambiguités, commune d'ailleurs à presque l'ensemble des titres. Cela nous rappelle la bonté de ce temps ancien, l'insouciance régnante dans la totalité de la culture, de la musique à la littérature en passant par le cinéma, et cette jeunesse qui criait de tout son corps une envie de liberté et de responsabilités. Cults fait effectivement penser à tout ça, mais s'inscrit également dans une profonde modernité, avec quelques airs qui restent tout de même à très forte influence féminine. Le travail sur le son en fond est absolument indéniable, et c'est un album qui, s'il s'écoute facilement, ne s'apprécie qu'a compter de la deuxième fois. Et comme un bon vin, plus on le garde longtemps en bouche, plus les saveurs se développent et nous emplissent la tête de bonheurs et d'envies, chassant nos idées noires et provoquant une sorte d'euphorie intérieure complète et agréable. On termine l'album sans aucun sentiment de déjà vu, avec des désirs plein la tête et le titre "Rave On", aux sons la aussi très singuliers et étranges, mais qui restent tout de même intriguant. Le groupe a compris que c'est en développant ce goût du bizarre et en allant chercher leurs notes là ou on les attends le moins, qu'ils montrent qu'ils ne font pas de la pop formatée, ni de la vulgaire variétoche. Ils sont forts, ils le savent et le prouvent avec ce premier album éponyme, rempli d'une nostalgie positive et d'une mélancholie redoutablement attirante.

 

 

RB le 11/07/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Rom - dans Music
commenter cet article

commentaires

une non fan 11/07/2011 13:12



Cela semble pop, cela n'en est certainement pas.



Rom 11/07/2011 13:32



Le terme exact est "pop alternatif/indie". Mais la case pop est plus large, donc... 



Romworld

  • : RomWorld
  • RomWorld
  • : Un blog foufou, ou traîne un peu de tout. Des chansons, des articles, des histoires et pas mal de bonne humeur ! Le seul Rom qui est autorisé dans les pages de Valeurs Actuelles !
  • Contact

Rom World

 

Rom fait sa rentrée ! 

Retrouvez moi dans le nouvel annuaire !

Les Vieux De La Vieille

Texte Libre