Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:57

Une professeure de maths de 43 ans, enseignant depuis 10 ans dans un grand établissement de Béziers, dans l'Hérault, est morte de la suite de ses blessures. Elle s'était immolée par le feu devant ses élèves dans la cour de récréation, après avoir annulé son cours de 9 à 10 heures. Mais elle a une circonstance atténuante qui dépasse toutes les déprimes et les déboires qu'on pouvait lui pretter : elle était prof de maths. De ce fait réel, j'ai voulu, de manière sarcastique, soulever le problème afin d'en parler, tout simplement. Et vous, comment trouvez vous cet acte ? Quel est le message que cette enseignante a essayé de faire passer ? Trèves de drames, place à l'humour avec la parodie de la semaine sur un air de Cookie Dingler, bien connu des fans des années 80 : elle s'intitule "Femme Immolée". Logique, non ? 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/72/3/c-est-dans-la-cour-de-ce-lycee-de-beziers-qu-une-professeure-a-tente-10564723gbmhg_1713.jpg?v=2

 

 

 

 

 


 

 

Dans l'éducation : nouvelle affaire

Un autre moyen de supprimer des fonctionnaires

La déprime : longtemps qu'elle est tombée dedans

Et elle se crame pas en cachette, ce serait pas marrant

 

Refrain (2x)

Ne la laisse pas fumer

Elle est trop fragile

J'parle d'une femme immolée

Pour la science, ce s'rait utile ! 

 


Quand ils l'ont trouvée, elle fumait encore

Elle en avais ras le bol de Pythagore

Mais ils s'en foutent ces lycéens, lycéennes

Une prof de moins, ça remontera la moyenne ! 

 

Refrain (2x)

Il faut pas oublier

Qu'elle etait fragile

Etre une femme immolée

De nos jours, c'est le bon fil ! 

 


Pause

 

Les premières flammes lui faisaient du souci

Mais elle en a moins depuis qu'sa vie est finie

Elle dit à ses élèves "C'est pour vous cette mort"

Sur la géométrie ils faisaient aucun effort ! 

 

Refrain (2x)

Laisse pas son corps fumer

Il est trop fragile

J'parle d'une femme immolée

Pour la science, ce s'rait utile ! 

 



Chez les enseignants ça fait plein de remous

C'est l'occasion de dire que leurs salaires sont dans le flou

Une cellule psycho, pour tous les enfants

Pour les profs, c'est banal, ça arrive de temps en temps

 

Refrain (2x)

Il faut pas s'alarmer

Elle est tombée pile

Cette femme immolée

Faire une manif s'ra facile

 

 

Refrain (2x)

Ne la laisse pas fumer

Elle est trop fragile

J'parle d'une femme immolée

Pour la science, ce s'rait utile ! 

Pause

Refrain (2x)

L'éducation plombée

Par des dépenses inutiles

C'est cette femme immolée

Qui va faire chauffer le grill

 

 

 

 

A bon en temps durs

R.B 

Le 14/10/2011






 


Partager cet article

Repost 0
Published by Rom - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Suzâme 25/10/2011 22:07



Bonsoir Rom,


Il me semble avoir entendu ta chanson sur France Inter... Ironie et lucidité font bons ménages sur un sujet troublant. La dépression n'aide pas les profs, l'agression non plus. Dirions-nous que
les enseignants aujourd'hui sont devenus des épouvantails à élèves.. de ces épouvantails qui ne font "même pas peur".. A bientôt. Suzâme



Rom 26/10/2011 12:35



Tiens donc ? Si c'est le cas c'est très inquiétant... ^^


Merci de donner un avis si pertinent en tout cas, je ne peux qu'approuver. La note d'humour est aussi bonne à prendre ! ^^


Bon mercredi à toi



Elo 21/10/2011 11:42



Merci de ta réponse... ça me touche tellement ! Bisous



Rom 21/10/2011 16:51



Mais avec grand plaisir. C'est tout a fait normal d'être clair là dessus ! 


Bon début de week end 


 



Frieda 17/10/2011 20:19



Bonsoir Rom


Un sujet bein délicat car il faut considérer


tous les événements qui ont précédés ce


pasage à l'acte...


C'est trop triste


Bonne soirée


Frieda



Rom 18/10/2011 17:00



Effectivement, et cela reflète avant tout d'un problème de fond. Mais suis je le seul à me poser des questions aux sujets des immolations, des suicides et des agressions multiples dans le pays
ces derniers temps ? 



Elo 17/10/2011 15:44



Je ne sais pas exactement quel est ton point de vue sur l'éducation aujourdh'ui... Je réagis simplement ici car je me sens concernée en tant qu'enseignante en arrêt longue durée depuis déjà un
an. Notre métier bien au delà du salaire est de plus en plus dur et mal considéré. Nous sommes en première ligne face aux parents, aux élèves... et nous subissons des pressions de plus en plus
absurdes de notre hierarchie... Celà nous éloigne immancablement de ce qui nous avait fait choisir l'enseignement. Les exigences de part et d'autres deviennent immenses et en parallèle nous
n'avons plus aucun soutien de quelque côté que ce soit... Je m'interroge beaucoup... Que souhaitons nous pour les générations à venir ? en faire des moutons dociles? Franchement, je suis
écoeurée...


Pour en revenie au geste de cette enseignante, je ne sais pas qu'en penser car je n'ai pas les éléments... Juste que les maths sont devenues une bête noire dans les esprits alors que c'est une
matière passionnante pour qui en comprend les bases. Enseignant en primaire j'ai compris pourquoi personne n'aime cette matière: 90% des instits détestent les maths et les enseignent de façon
parfaitement chiante et sans intérêt ! Dans mes classes, j'ai réussi à changer celà... Commençant l'année avec 90% d'élèves disant détester cette matière et la finissant avec la classe entière
préférant faire des maths qu'aller en récréation... A méditer je pensE.


Bisous



Rom 17/10/2011 16:03



Evidemment, tu l'auras compris je pense, dans cette parodie je traite le sujet au second degré. Cependant dans la réalité des choses je partage  ton point de vue et vois souvent des
enseignants qui se désolent des situations de plus en plus précaires auxquelles ils sont confrontés chaque jour. L'"économie" que le gouvernement fait sur l'éducatiorn est de plus en plus
alarmant, et le niveau scolaire en quelques années a globalement beaucoup chuté. IL n'y a qu'a voir l'excellent et alarmant ouvrage "La Fabrique des Crétins" pour savoir que le niveau d'études ne
reflète plus en rien le niveau de conpétences. Evidemment, pour les maths c'était une petite boutade pour relever le tout d'une note de sarcasme. J'ai moi même été confronté à des profs de maths
"par défauts" et c'est ce qui, je pense, pouvait arriver de pire. Bref, effectivement la situation mérite d'être posée clairement, et énomément d'enseignants un peur de leur présent avant même de
s'interroger sur leur avenir. Ce qui pour moi qui considère qu'apprendre est une chance dans tous les domaines, est une pure et simple aberration. Voir qu'ils sont poussés dans leurs derniers
retranchements pour des raisons budgétaires l'est d'ailleurs sans doute encore d'avantage. Il y a derrière cet acte désespéré un problème de fond, qui va permettre certainement de lever le voile
sur bien des injustices. Du moins je l'espère. 



José 15/10/2011 12:10



Quand j'étais môme ça se passait autrement... On ne rigolait pas avec la discipline à l'école...


Si un prof nous mettait une baffe, le paternel en faisait autant en disant que on l'avait certainement méritée!


Aujourd'hui le métier d'enseignant est devenu un métier à risque... On s'étonne après de voir comment il va le monde!



Rom 15/10/2011 23:25



En ayant lu "La Fabrique des crétins" qui est un excellent portrait de la descente aux enfers de l'éducation moderne, je ne peux que partager cet avis, et te remercie de m'en avoir fait
part. 



Romworld

  • : RomWorld
  • RomWorld
  • : Un blog foufou, ou traîne un peu de tout. Des chansons, des articles, des histoires et pas mal de bonne humeur ! Le seul Rom qui est autorisé dans les pages de Valeurs Actuelles !
  • Contact

Rom World

 

Rom fait sa rentrée ! 

Retrouvez moi dans le nouvel annuaire !

Les Vieux De La Vieille

Texte Libre