Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:37

Bienvenue, fous de la manette, excités du pad, cliqueurs fous ou simplement joystiqueurs occasionnels. Plus que quelques jours avant la sortie du jeu de l'année... non, non. J'en ai parlé la semaine dernière, j'ai promis de ne pas en parler. Bref, bienvenue dans une nouvelle semaine vidéoludique, remplie de surprises, de poésie et de sang. Miam. Vous êtes toujours connecté, vous êtes dans : 

 

 

 

 

http://www.clker.com/cliparts/0/a/c/d/1197119525811045223BHSPitMonkey_Old_School_Game_Controller_2.svg.hi.png

 

L'actu du Pad

 

http://image.jeuxvideo.com/images/jaquettes/00046851/jaquette-outlast-pc-cover-avant-g-1378806621.jpg

 

On commence avec un vrai jeu pour les vrais mâles (non, je ne pense pas que les filles aiment ce genre de trucs. A part peut être certaines mais ce n'est pas bon signe. #macho off), un jeu qui va vous faire trembler, pas comme certains survival horror qui ont tout sacrifié sur l'hôtel de l'action (qui a dit Dead Space ? qui a dit Resident Evil ?). Développé par Red Barrels, Outlast a fait beucoup parler de lui avant sa sortie : il annonçait le retour à de l'horreur vidéoludique pure. Le pitch était déjà simple : vous incarnez Miles Upshur, journaliste, qui va enquêter dans un asile ou se seraient produit des expériences pas top glamour. 

Ce qui change et qui s'inspire que quelques films qui ont repris la mode du Projet Blair Witch (qui restera toujours pour votre serviteur une incommensurable bouse), c'est que le gonze n'est armé que d'une caméra numérique ! Oui oui, vous avez bien lu, le jeu utilisera le fameux procédé du found footage, autrement dit vous obligera à avancer caméra au poing dans les couloirs de cette usine à fantômes et à créatures cannibales. Le fauteuil qui grince, la lumière qui vacille, la radio qui s'éteint, l'ombre qui traverse le couloir... Ne cherchez pas, tous les clichés de l'horreur sont présents dans ce jeu développé par le petit studio Red Barrels sorti le 4 Septembre sur PC (Steam) et prévu pour être lancé à la sortie de la PS4. 

Bref, ne cherchez plus, si vous aimez jouer avec votre vie et votre indicateur cardiaque, ou simplement si vous aimez vous marrer un bon coup et que vous avez une énorme paire de... manches, Outlast est fait pour vous. Ambiance. 

 

 

 

 

Ubi sort les griffes !

 

Dans les prochains mois, Ubisoft, développeur de jeu vidéo originaire de Montréal, va nous abreuver de nouveautés toutes plus attendues les unes que les autres. Portrait de deux très (très) grosses sorties attendues dans les prochains mois sur consoles new et next gen : Wtach Dogs et Assassin's Creed 4 : Black Flag. 

 

 

 

Ah, Watch Dogs ! Un monde ouvert, ou presque tout est piratable : de la caméra de surveillance aux feux rouges, trains et autres ponts de la ville de Chicago ou évolue votre héros Aiden Pearce, dans un monde totalement ouvert. C'est simple : tout, ou presque, est piratable. Jugez par vous même avec cette vidéo de gameplay commenté, en attendant patiemment la sortie du titre le 21 Novembre prochain sur les consoles actuelles et la prochaine génération.       

 

 


 

La série Assassin's Creed, entamée en 2008, suit toujours son cours au fil du temps et des époques. La dernière fois que nous avions traversé un jeu de la licence, il s'agissait du canonique 3ème opus, en pleine révolution américaine, avec l'aide du personnage de Connor, aux origines indiennes. Au programme il y avait : les assassinats classiques, la chasse, l'exploration, et aussi une petite partie qui avait fait sensation : les combats navals. Connor, son navire et son équipage arpentaient les océans en quête de trésors et de combat, déjà impressionnants pour l'époque. Les combats en mer représentaient environ 20% de l'aventure. Dans le 4ème opus officiel de la saga (parce qu'en vrai, il y en a eu plus que ça, hein), vous incarnez Edward Kenway, le grand père de Connor, assassin et pirate en plein coeur des Caraïbes ! Le gameplay en mer représente ainsi plus de 60% de l'aventure, en compagnie de flibustiers célèbres tels que Barbe Noire. Trésors, explorations des fonds marins et des îles encore inconnues : la vie palpitante d'un pirate est enfin à portée de manette, le tout autour d'un background historique riche et varié. Edward Kenway et son navire, le Jackdaw, accosteront sur PS3, PS4, Xbox360, XboxOne, WiiU et PC pour le 29 Novembre prochain en Europe. Miam ! 

 

Le Point

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e1/Grand_Theft_Auto_logo_series.svg/220px-Grand_Theft_Auto_logo_series.svg.png

 

Bon, je sais, vous allez dire que je suis lourd. Mais j'y peux rien, c'est plus fort que moi, je craque. Pour ceux qui auraient peur d'être spoilés, surtout baissez la page vers la news suivante, on parle de GTA 5. LE jeu, prévu pour le 17 Septembre prochain dans toutes les bonnes crèmeries, vient de dévoiler (via le guide officiel en cours d'impression) la map complète de Los Santos et ses environs. Un immense terrain de jeu (en comparaison, la ville de GTA 4 fait à peine un peu moins que celle de la métropole de Los Santos (vous voyez, la ville en bas). tout le reste, ce n'est que du bonus ! Rockstar Games n'avait apparemment pas menti sur la marchandise, puisqu'on parle d'environ 100 heures de durée de vie et de plus de 500 missions différentes pour le mode multijoueur qui sortira dès le début du mois d'octobre et sera accessible gratuitement pour tous les possesseurs de la galette. A noter que même une fois le CD dans votre console, le monstre demandera plus de 8 gigas d'installation. Prévoyez votre journée, vous ne pourrez y jouer que le soir. Mais franchement, après 6 ans d'attentes, on est pas à quelques heures près, hmmm ? 

http://image.jeuxvideo.com/imd/m/mapgta5.jpg


Une vidéo est sortie des studios Rockstar cette semaine. Elle présente différentes marques et shows télé fictifs présents dans le jeu, toujours avec une bonne dose d'irréverence. Personnellement, la parodie des Power Rangers avec des mormons qui combattent le sexe hors mariage, c'est déjà cultissime ! 

 

 

 

Enfin, nous apprenons de source sûre que des français ont pu s'infiltrer à l'intérieur du studio basé à Londres pour mettre la main sur la première copie du jeu ! Un super court métrage réalisé avec trucages mais très bien fait, qui tourne aisément en dérision l'attente hallucinante autour du jeu. Allez, plus que 5 jours les amis ! 

 

 

 

 

Le jeu de la semaine

http://cdn-static.gamekult.com/gamekult-com/images/photos/30/50/15/65/puppeteer-jaquette-ME3050156587_2.jpg

Pupeteer

Sortie le 11 Septembre sur PS3

 

 

 


 

Inutile d'y aller par 4 chemins, Pupeteer est un fabuleux ovni. Un spectacle, un conte pour enfants, une expérience ludique et hyper originale, il est tout ça à la fois. Le jeu en lui même se présente comme un spectacle de théâtre, au scénario plus que fantaisiste : "La Déesse de la Lune y a été trahie par son ancien nounours de compagnie, lequel lui a volé ses ciseaux magiques (nommés Calibrus) et la source de son pouvoir : la Pierre de Lune. Devenu le Roi-Ours de la Lune, il s'amuse à transformer les enfants en marionnettes alors chargées de défendre son empire du mal. Dans ce contexte, le joueur incarne Kutaro, sa dernière victime ayant la particularité d'avoir en prime été décapitée. Il lui faut dès lors trouver des têtes interchangeables, ainsi que tous les fragments de Pierre de Lune ayant été distribués aux généraux du Roi-Ours."

Des chansons drôles à la Disney, des graphismes enchanteurs et un gameplay plateformes à toute épreuve et qui se renouvelle sans arrêt, Pupeteer est bien un jeu pour enfants ou grands qui auraient gardé leur âme de bambin, mais qui ne se moque pas d'eux, à aucun instant. Tout au long de ses 21 niveaux, qui vous occuperont pendant environ 12heures, les surprises se renouvellent sans cesse, même si le niveau de difficulté ne vous demandera pas trop d'efforts. Un jeu accessible donc, mais au cachet unique et au design incroyablement réussi, qui vous fera passer quelques heures de plaisir à écouter une histoire et à la vivre, à travers des scènes de théâtres et des décors qui bougent, comme par magie. Un super jeu.

 

La note : 

http://beckgolfblog.files.wordpress.com/2011/04/600px-us_16-svg.png 

Un très bon jeu, plus pour les petits que pour les grands, mais qui se déguste comme un paquet de bonbons. 

 

 

La bouse de la semaine

http://image.jeuxvideo.com/images/x3/d/i/disney-infinity-xbox-360-00c.jpg

Disney Infinity

Sortie le 19 Septembre 2013

PC, PS3, Xbox360, WII, WIIU, 3DS, IOS, Android

 

 

 


 

Dommage, on commençait à y croire. Imaginez l'énorme machine à fric de Skylanders (jeu vidéo pour les enfants avec des monstres interactifs à collectionner comme des figurines qui prennent vie à l'écran) transformé à la sauce Disney par les créateurs du jeu Toy Story 3 (bonne surprise à l'époque), un monde bac à sable aux possibilités quasi infinies, une multitude de héros de Disney transformés en figurines déblocables... C'était sans compter sur une maniabilité assez poussive, une réalisation très lisse qui manque vraiment de personnalité et de fond, des bugs nombreux et très gênants (on parle de la caméra, ou pas ?), un manque d'intéractivité et de facilité d'utilisation flagrant pour le fameux mode Toybox, des voix et des musiques qui se répètent toutes les 5 minutes, des missions basiques et parfois même carrément chiantes. S'il y avait eu seulement la collection de figurines, ça aurait peut être été mieux en fait. Mais non, dommage, le pack starter est vendu à 70 euros, et à ce prix là pour 3 figurines et vu la qualité du soft, inutile de tourner autour du pot : c'est un attrape couillons. 

La notehttp://www.leblogdelavoyance.fr/wp-content/uploads/2013/05/7.jpg

Aie aie aie. Une immense déception que ce titre qui se plante presque à tous les niveaux, et qui pourtant aurait pu constituer une véritable réussite si les développeurs n'avaient pas été si faignants sur le jeu en lui même. Certes, le contenu déblocables et le nombre d'univers est riche, mais au final un constat flagrant frappe le joueur et sa manette : que ces mondes sont vides ! 


Il est temps de se quitter mais pas de panique puisqu'on revient la semaine prochaine avec le test du jeu le plus attendu de l'année : GTA 5 sera passé sous nos petites mimines, et nous vous dévoilerons nos impressions ! En attendant, on se quitte avec le trailer épique et tres américano-patriotique de Call Of Duty Black Ops, prochain opus de l'une des franchises les plus lucratives de l'histoire, quir revient dans un jeu crée par les équipes de feu Infinity Ward, studio à l'origine des Modern Warfare. Et en Français s'il vous plaît ! Sortie du jeu prévue le 5 Novembre prochain. 

 

 

 


 

R.B

LE 12/09/2013


 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 09:52

Il y a 10 ans, le jeu vidéo ne pesait quasiment rien dans la balance des recettes. Aujourd'hui, il est devenu une industrie, et certains jeux sont même devenus plus attendus que les gros blockbusters hollywoodiens. Si bien que même si l'actu vidéoludique est moins riche que celle du cinéma, elle a tout de même le mérite d'exister. C'est la raison principale de l'existence de cette chronique : décortiquer le jeu, les dernières news et les sorties imminentes. Bienvenue dans :

 

http://www.clker.com/cliparts/0/a/c/d/1197119525811045223BHSPitMonkey_Old_School_Game_Controller_2.svg.hi.png 

L'ACTU DU PAD

 

Les news de la semaine

 

C'est LE jeu le plus attendu de l'année sur consoles de salon, on en parle partout et vous n'avez sans doute pas pu passer à côté (en bien ou en mal). Lui, c'est GTA 5, le prochain gros blockbuster du développeur Rockstar North, surtout connu pour sa saga emblématique mais aussi pour des titres comme "Red Dead Redemption" (pour ne citer que lui). Monstre absolu d'ambition et de rigueur (on parle de 140 millions de dollars de budget dans les pages d'allociné), le jeu fait aussi parler de lui pour ses excès en tous genres, portrait acide de la société américaine moderne. 3 héros pour encore plus de diversité et de délires, un terrain de jeu parmi les plus immenses jamais construits, GTA 5 fait parler de lui avant même sa sortie déjà notée dans le calendrier des gamers : le 17 Septembre sur PS3 et Xbox360. Une bande annonce finale a même été dévoilée en fin de semaine dernière. Une minute de rêve, d'étoiles dans les yeux et de promesses : celles qui annoncent un voyage hors du commun. 

 

 

 

 

Pour finir sur le sujet (dont nous reparlerons sûrement dans les semaines à venir), voici une vidéo attrapée sur un site spécialisé et relayée par un blogueur avisé. L'aventure de GTA 5 se passe dans la belle ville de Los Angeles et ses alentours (sans utiliser le vrai nom de la ville, bien entendu, rebaptisée en Los Santos pour l'occasion). Quelle est l'ambiance de la ville dans la vie réelle ? Une vidéo a tenté de la capturer avec des panoramas en accéléré de toute beauté. Voici ce que ça donne : un parfait petit moment d'évasion. Qui rend l'attente encore plus insoutenable... 

 

 

 


 

Les gamers en quête d'aventure et de fantasy se souviennent sûrement d'un titre de Bioware (créateur de la saga Mass Effect, notamment), Dragon Age Origins, qui les avait agréablement surpris : aventure épique, choix de dialogues et du déroulement de l'aventure, multiples quêtes annexes... Ils se souviennent aussi, mais cette fois avec des larmes de déception dans les yeux, de sa suite, sobrement intitulée "Dragon Age 2", immense déception pour un jeu très attendu, qui n'était au final, pas à la hauteur. Bioware a apparemment compris la leçon et ne compte pas faire du tout commercial pour le troisième volet de la saga. Sur cette vidéo de gameplay dévoilée lors d'un salon spécialisé, on peut voir des graphismes magnifiques, un gameplay qui semble fonctionner à merveille et un univers qui semble déjà très riche. Sortie prévue en automne prochain sur PC, PS4, PS3, Xbox 360 et Xbox One (oui, tout ça !). Voici l'extrait en question. 

 

 

 

 

http://www.sony-plus.fr/wp-content/uploads/2013/08/Gamescom-2013-01.jpg

La Gamescom 2013, plus grand salon européen du jeu vidéo pour les journalistes et les particuliers, s'est tenu il y a quelques jours à Cologne, en Allemagne. Cette année, ce sont plus de 340 000 visiteurs qui se sont bousculés sur les stands de démo, soit la plus grande affluence depuis sa création ! On a pu y voir tourner les nouvelles consoles (Playstation 4 dont la date de sortie a été annoncée lors du salon : le 29 Novembre prochain pour l'Occcident; et Xbox One), les jeux à venir et quelques autres surprises. Sans conteste, pour les professionnels, le jeu du salon aura été "Destiny", prochain gros blockbuster des créateurs de la série Halo. En voici quelques extraits. Sortie prévue en 2014

 

 

 

 

Le jeu de la semaine

 

http://img1.lesnumeriques.com/produits/0/13245/rayman-legends.jpg

Rayman Legends

testé sur PS3

Disponible sur Xbox 360, Ps Vita, Wii U

 

Que de chemin parcouru pour la renaissance de Rayman sur consoles ! Epuisé par le monopole des lapins crétins, le héros sans membres avait décidé de revenir en 2011 pour un titre en 2D acclamé par la presse spécialisée : inventivité, humour, musique, contenu : tout prétait à des éloges multiples. Pour son retour en fanfare, Rayman, accompagné d'une bande de personnages délirants (dont Barbara, censée attirer le public féminin vers le soft), vient revisiter 5 univers légendaires (fête des morts, châteaux médiévaux,ect.) à travers plus de 120 niveaux (soit le double de Rayman Origins !) complètement déjantés et hilarants. Grosse nouveauté : certains niveaux sont musicaux, et vos gestes correspondent aux notes de mélodies plus ou moins célèbres, revisitées à la sauce Rayman. Michel Ancel, créateur du personnage, fait une fois de plus partie du projet. Et pour ceux qui n'auraient éventuellement pas joué aux précédents volets, 40 niveaux issus d'Origins sont implémentés dans le jeu. Des graphismes magnifiques (on se croit vraiment dans un véritable dessin animé), un univers bon enfant et foufou, un moteur de jeu plus moderne qui permet de l'animation 3D et sur plusieurs plans, et pas une seule goutte de sang : non non, quand on veut se débarasser de ses ennemis, on saute dessus comme dans Mario et ils se transforment en bulles quie explosent ! Un titre à l'univers unique, très plaisant à jouer et encore meilleur que son aîné, qui vous promet une bonne dizaine d'heures pour débloquer tous les mondes, et beaucoup plus pour avoir le score parfait. En bonus, un mode en ligne vous propose d'affronter des adversaires "fantômes", sur des défis quotidiens et hebdomadaires, et de gagner des trophées en cours de jeu. Enfin, le mode Kung Foot vous propose, comme dans tout le reste du jeu, de jouer jusqu'a 4 en même temps sur le même écran (le mode en question est un dérivé délirant du football et du kunf-fu, indescriptible délire entre potes). Bref, Rayman Legends s'impose comme un incontournable de la plate forme, et la preuve que les petits français, parfois, peuvent rivaliser avec les plus grands. 

La note

http://2.bp.blogspot.com/-U1yiURFx0co/TvvLOVjHSeI/AAAAAAAAGg8/7zj50uvmJ7s/s400/18.gif

Tout simplement génial pour les nouveaux, juste incontournable pour les fans de Rayman. 

 

 

 

 

 

La bouse de la semaine

 

http://image.jeuxvideo.com/images/pc/t/e/teenage-mutant-ninja-turtles-depuis-les-ombres-pc-00a.jpg

 

Les tortues Ninja et le jeu vidéo, on ne peut pas dire que c'est une histoire d'amour (ou histoir' de luv' comme dirait K-Maro). Ca a même plutôt tendance à être le festival de la bouse. Ce nouvel opus, intitulé "Depuis les ombres" est disponible sur le store Xbox, Playstation et Steam (PC). Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne fait pas honneur à ces consoles : horriblement moche, le jeu est en plus truffé de bugs et autres vilaines textures. Les décors sont toujours les mêmes, les bastons sont très foutraques et pas du tout agréables à jouer, et les cinématiques entre les niveaux sont d'une laideur à faire pâlir les Shadocks. Avis aux fans ou amateurs de l'ancienne comme de la nouvelle série télé : restez spectateur, et ne prenez pas la manette, vous le regretterez. Car ce TMNT est justement nommé : sorti de l'ombre, on se dit qu'il aurait sans doute dû y rester.   

La note

http://www.sixblackpens.com/images/Scribblednumbers/04.jpg

Et encore c'est cher payé pour entendre le thème officiel et sauter d'un immeuble à l'autre. 

 

 

 

 

C'est tout pour cette semaine (deux jeux en test, c'est déjà beaucoup pour mon portefeuille !), mais on se retrouve dès lundi prochain pour une nouvelle actu riche en surprises. Pour les fans de GTA 5, je le redis encore une fois au cas ou vous n'auriez pas compris : J-15. Voilà, c'est dit. 

 

R;B

Le 2/09/2013

 


Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 10:37

http://amarox.fr/wp-content/gallery/wallpapers/evolution-geek-1280x1024.jpg

 

Ah, les geeks. Ils sont censés être à la mode tout en étant détestés. Mais savez vous que tout le monde est un geek ? Qu'on peut être un geek de la cuisine ? Ou du Podcast ? Ou des bandes déssinées ? Je parirais que non. Eh bien c'est l'occasion de découvrir que l'univers du Geek ne se limite pas aux jeux vidéos. Que l'on peut en être un et aimer la culture, le rock, le cinéma. Dans la vie, il faut s'ouvrir à tout, et ces êtres en particulier l'ont bien compris. Tout ça pour faire une annonce officielle sur ce blog : j'ai décidé de changer de format, et je viens vous présenter mon tout nouveau site internet, Culture-Geek.net. Sur ce site, vous trouverez des infos sur le jeu vidéo, le cinéma, la musique, la littérature, la politique ou encore la société. Avec toujours un peu d'humour et des écrits personnels. En gros, on prends les mêmes et on recommence ! Alors je vous invite tous à venir faire un tour régulier sur mon nouveau site, qui sera mis à jour très régulièrement pendant tout l'été ! 

 

Pour ce qui est du blog, je le tiendrais à jour régulièrement, mais uniquement avec des écrits un peu plus persos. Je n'abandonne personne, mais je donne la priorité à l'un par rapport à l'autre. En espérant que ce tout nouveau site et ses nombreuses transformations futures vous plairont, et en vous remerciant de me suivre dans ce projet qui me tient beaucoup à coeur. 

 

Rendez vous très vite, sur Culture-Geek.net

 

Rom

Le 30/05/2012

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 18:45

http://terminalgamer.com/wp-content/uploads/2011/06/Rayman_Origins_KeyArt.jpg

 

Rayman est de retour ! Après l'article que nous avons consacré sur ce héros il y a de cela quelques mois déjà (souvenez vous), le bébé de Michel Ancel et d'UBISOFT Montréal fait enfin son entrée sur consoles avec ce nouvel opus sobrement intitulé "Rayman Origins". Ne vous emballez pas, les fans n'apprendront rien sur les origines de notre petit héros sans membres ni sur ses acolytes de toujours. Si le jeu a hérité de ce sobriquet, c'est tout simplement parce qu'il revient au format original qui a fait le succès du premier opus de cette licence mythique : la 2D ! Le scénario quand à lui, tiendrait dans le cerveau d'un Lum, ces petits êtres jaunes que Rayman doit collectionner tout comme Pac-man le faisait en son temps avec ses propres billes de couleur. Rayman et ses amis sont en pays dans la forêt, si bien qu'ils ronflent tellement fort qu'ils dérangent leurs voisins, qui réveillent d'effroyables montres pour lutter contre ce fléau. Cela suffit amplement pour vous proposer un voyage dans 6 univers différents et ce sur plus de 60 niveaux. 

Car si le scénario a été laissé un peu de côté, le reste est tout bonnement une véritable réussite. Le graphisme dispose d'une patte vraiment unique, à la limite de l'art, tant voir s'animer ces petits êtres sous nos yeux procure un plaisir immédiat. Les animations sont de toute beauté, on a même l'impression de voir se dérouler un superbe dessin animé sous nos yeux. Le gamplay, quand à lui, est a toute épreuve : rayman peut sauter, faire l'hélico avec ses cheuveux, nager, voler à dos de moustique pour des séquences de shoot jouissives et faire plein d'autres petits trucs que l'on attendait pas forcément (comme glisser par terre ou sa manière de frapper les ennemis, par exemple, qui est très réussie). Evidemment, il est accompagné de ses amis de toujours dont une boule bleue nommée Globox, jouable parmi 4 personnages au total, ainsi que des costumes différents à débloquer pour chacun d'eux. La aussi, la progression récompense les joueurs les plus aguerris, mais la difficulté ne frustre pas les néophytes. Adapté à tous les publics autant en matière de gameplay que de niveau de difficulté, Origins propose une aventure solo d'une dizaine d'heures de jeu environ, un peu plus si vous voulez collecter tous les items et brandir votre plus beau score. 

L'une des autres grosses surprises de ce soft, c'est la possibilité de jouer à 4 sur un même écran. En sachant que l'on peut se taper les uns les autres, cela devient vite un vrai foutoir à l'écran, totalement foldingue et hilarant dans des parties entre amis. Qu'on se le dise, Rayman Origins est une petite merveille comme on en voit peu, et la preuve que même une horde de lapins crétins n'arriveront jamais à suclasser notre héros à mèche dans le coeur des joueurs. A noter aussi l'excellent travail réalisé sur les musiques, agréables et souvent hilarantes, faisant intervenir des vois gonflées à l'hélium qui chantent et renforcent la singularité de l'univers de Rayman. 

Bref, un jeu complet, varié et très agréable à l'oeil, facile à prendre en main et très certainement ce qui se fait de mieux actuellement en termes d'hergonomie et de technologie 2D. Pari réussi, pour ce qui va sans doute être l'un des jeux de l'année. 

 

http://ea.img.v4.skyrock.net/ea1/rayman-origins/pics/3028621194_1_8_0Jbm4XqK.png

 

En plus, c'est bientôt Noël. Alors pous satisfaire petits et grands, les développeurs ont eu la bonne idée de proposer une version collector du jeu comprenant un artbook officiel "The art of Rayman", la superbe bande originale du jeu, et un coffret collector exclusif en pop-up, le tout pour à peine 5 euros de plus que le prix initial. A coup sûr une valeur sûre. 

 

A bon en temps dur

Rom

 

 

 


 

 

 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 12:17

4378254-manette-de-jeux-style-r-tro-illustration-vectoriell.jpg

 

Pour changer un peu d' atmosphère, et comme cela faisait longtemps que je n'en avais pas parlé, voici un article entièrement consacré aux jeux vidéo. Mais attention, pas n'importe quels jeux vidéo. Pas des trucs débilisants avec de la violence gratuite, des zombies et des scénarios sans queue ni tête. Les 3 jeux que l'on va dépeindre ici sont 3 incontournables des fêtes de fin d'année. Ainsi, occasionnellement et ce jusqu'en Décembre, les jeux vidéos vont s'inviter sur le blog. A chaque fois, 3 jeux, 3 incontournables de l'année 2011 qui poussent, par leur excellence, les plus néophytes à s'intéresser à cet art méconnu qui prends pourtant de plus en plus d'ampleur.

 

Aujourd'hui, nous voyagerons aux quatres coins du monde en compagnie d'un aventurier intrépide et légèrement malchanceux. Nous partirons ensuite accomplir une quête ancestrale et épique, aussi gigantesque que la force de son principal héros, qui devra combattre des créatures toutes plus légendaires les unes que les autres. Mais tout d'abord, intéressons nous à un costume, un héros de l'ombre qui défend les faibles contre les puissants : l'immortel Chevalier Noir. 

 

 

http://www.mangatek.fr/wp-content/uploads/2011/07/Batman-Arkham-City-650x473.jpg

 

 

 


 

 

Le succès de Batman dans l'absolu est indéniable, et son essor depuis quelques années n'en est que plus remarquables. Christopher Nolan lui a donné vie dans deux films époustouflants, dont on attend impatiemment qu'ils se transforment en trilogie en Juillet prochain. Les comics eux même on pris un nouvel essor, de même que les diverses séries animées consacrée au Bat-héros. Mais il est un autre domaine jouissante d l'excellence d'un studio de dévelloppement doucement nommé "Rocksteady" : le jeu vidéo.

En 2009, ils avaient crée la surprise en dévoilant un véritable bijou. Il faut dire que ce fut une grande surprise compte tenu de la qualité médiocre des adaptations vidéoludiques de Batman et des licences phares en général (les jeux adaptés de films sont souvent catastrophiquement mauvais). Arkham Asylum enfermait donc le joueur dans cet asile sur une île isolée, ou le Joker avait formenté un plan diabolique et réuni un casting de méchant des plus éclectiques pour mettre fin à la carrière du justicier en costume. L'équipe nous avait laissé en suspens avec une fin des plus énigmatiques, laissant l'entrée favorable à une possible suite. Deux ans plus tard, ils récidivent bel et bien leur exploit avec un jeu encore plus exceptionnel : Batman Arkham City. Les bases d'un gameplay éprouvé sont ainsi reprises : un mélange de combat intuitifs ainsi qu'un système de contre des plus plaisants, mélangé à une dimension tactique d'infiltration et d'élimination silencieuse.

Cette fois ci pourtant, le terrain de jeu s'est considérablement agrandi : l'Asile d'Arkham est maintenant rentranché dans un secteur de la ville de Gotham, une sorte de giganstesque prison à ciel ouvert, fermé par des solides murs de béton bien gardés, dans lequel Batman va devoir s'aventurer pour anéantir les plans de ses pires ennemis de toujours. Ville plus grande, expérience plus longue (les quêtes annexes vous prendront un bon moment si vous vous y attardez), casting de méchants encore plus impressionnant (de Mr Freeze en passant par Double Face ou même le Chapelier fou, et le retour tant attendu du Joker, plus machiavélique que jamais. Vous planerez donc avec aisance dans cet immense bac à sable, 10 fois plus grand que le territoire du premier jeu, afin d'affronter les gangs qui pullulent dans les rues de la ville fortifiée. Une expérience intense, pleine de surprises et de rebondissements, qui en fait sans doute la meilleure adapation de l'univers de Batman jamais crée jusqu'a présent.

Tous les ingrédients répondent présent pour vous faire passer des heures de plaisir en compagnie du héros et de ses compagnons (Catwoman, jouable pour la première fois en mode solo et défis) ainsi que Robin ou encore Nightwing (tout récemment au moyen d'un contenu téléchargeable). Un contenu colossal vous sera ainsi proposer en plus de la campagne principale : les 400 défis de l'homme mystère à résoudre, la salle des défis pour améliorer votre score et montrer au monde que vous êtes le plus balaise... Bref, il y a  de quoi faire et de quoi voir, puisque le jeu dispose également de graphismes de toute beauté. Inutile de jacasser plus longtemps : ceci est Le jeu à licence que vous vous devez absolument de posséder. Accessoirement sérieux prétendant au titre de jeu de l'année. 

 

 

 

 

 

 

http://media.paperblog.fr/i/392/3927075/annonce-officielle-jeu-uncharted-3-drakes-dec-L-2DLeQM.jpeg

 

 

 

 

 

Après le grand coup de pied dans la fourmilère qu'avait procuré Uncharted 2 au monde du jeu vidéo, redefinissant les codes de l'action et de la révolution technique, il fallait bien que Naughty Dog donne un successeur à leur bébé digne de ce nom. Nathan Drake officie ainsi en tant que l'un des fers de lance des exclusivités PS3 depuis 2007, date de sortie de sa toute première aventure saluée par le public.

Mais c'est avec Uncharted 2 que le triomphe arrive véritablement : des graphismes somptueux, une aventure intense et sans temps mort, un goût certain pour l'esthétique et l'aventure à la Indiana Jones : cette suite avait tout poure devenir un succès. 2 ans ont passé, et la critique ainsi que le public saluent toujours autant le travail effectué sur ce jeu vendu depuis à des millions d'exemplaire. Forts de ce succès, c'est avec une grande appréhension que l'on nous présente celui qui est "censé faire mieux". Uncharted 3 place Drake et son mentor de toujours, Sullivan, au centre de l'intrigue. Ils sont tous deux à la recherche de l'Atlantide des Sables, une cité enfouie profondément dans le désert de Rhub Al Khali, plus grande étendue de sable au monde. Face à eux, Catherine Marlowe, ennemi diaboliquement fourbe et manipulatrice, prête à tout pour arrêter Nathan. On ne dévoilera rien de plus de l'histoire, puisque les éventuels intéressés devront découvrir la surprise.

Il faut maintenant le dire clairement : Uncharted 3 est bien le chef d'oeuvre que les fans attendaient. Une fois de plus, le studio s'est surpassé pour nous donner l'expérience la plus intense et la plus cinématographique possible. Le graphismes ont encore une fois été améliorés, de même que le travail sur les animations et les textures, époustouflant. Le titre offre son lot de scènes mémorables, une action encore plus frénétique que dans le précédent opus et des envolées lyriques virtuoses et spectaculaires. Il faut voir le bateau sur lequel a embarqué Drake se retourner à 90 degrés et la gravité changer totalement. Il faut voir un chateau Français prendre flamme et devenir un piège mortel. Il faut voir la prise d'un convoi dans le désert pour comprendre toute l'étendue du talent des développeurs, et la magie de l'aventure qu'ils ont encore une fois su insuffler à leur bébé.

Le titre propose également un intéressant multijoueur évolutif, et une mode coopération qui prolongent l'aventure, jouable jusqu'a 3 en ligne ou en local (écran partagé). Avec ses graphismes bluffants, sa mécanique de tir/couverture toujours efficace et son système de corps à corps entièrement repensé, Uncharted 3 ne pouvait pas intrinsèquement être un mauvais jeu. Il fait mieux : c'est une expérience merveilleuse, exotique et unique à laquelle tous les types de joueurs sont conviés. Plongez vous dans cette quête, à coup sûr vous ne le regretterez pas. 

 

 

 

 

 

http://fc02.deviantart.net/fs70/f/2011/059/f/c/tesv_skyrim_wallpaper_2_by_revan1337-d3am61k.jpg

 

 

 

 

Qui n'a jamais rêvé de se prendre pour un héros sauveur de mondes, un guerrier solitaire ou un voleur invisible, à moins que ce ne soit un Elfe duquel chaque flèche touche mortellement sa cible ? 5 longues années après OBLIVION, formidable aventure acclamée autant que décriée par certains joueurs pour ses divers sacrifices au profit de la facilité et de l'intrégration des nouveaux venus qui voudraient s'initier à l'aventure, Skyrim débarque. 

Et avec lui, son univers : un territoire immense, que vous pouvez parcourir à votre aise; une quasi infinité de quêtes et d'objectifs principaux et secondaires qui vous mèneront sur la route de créatures en tous genres : des loups aux araignées en passant par les mages, les ogres ou les brigands, le bestiaire est impressionnant, autant que la liberté d'action. L'une des grandes nouveautés de cet opus, c'est le retour des Dragons. Vous êtes Tovakin, tueur de dragon, seul capable de maîtriser le "cri", et de rétablir l'équilibre dans le royaume du Nord. Des plaines verdoyantes aux montagnes arides, des sous sols caverneux aux temples abandonnées, des déserts arides aux mers de glace, vous vivrez une aventure comme vous n'en avez jamais vue.

Choisissant votre race, vos pouvoirs, vos armes, vos aptitudes : c'est un jeu dont vous êtes le héros, dans un royaume que vous allez devoir parcourir du Nord au Sud, en affrontant sa multitude de dangers et en rendant services à des gens, vous fondant et vous initiant à des ordres secrets et millénaires de soldats aguerris. Disposant de graphismes impressionnants pour un univers aussi vaste, SKYRIM propose une immersion unique dans un royaume des temps anciens, bercé par les légendes et la magie ancestrales des royaumes Nordiques. Un peuple de guerrier qui vous accueillera dans ses vastes cités, que vous soyez vagabond ou cavalier. Ils vous accompagneront au fur et à mesure que vous deviendrez plus fort, et vous allez apprendre à aimer ce monde comme s'il avait réellement existé.

Doté d'un souffle épique exceptionnel, SKYRIM est une aventure longue, intense et immersive dans tous les aspects de son dévelloppement. Vous pourrez lire des ouvrages entiers, entendre chanter des bardes, séduire des femmes, participer à des joutes dans des bars... Bref, vous donnerez vie à votre personnage, vous mènerez votre quête comme vous l'entendrez. Et vous tiendrez le destin de tout un monde dans la paume de votre main. C'est ce qui, à mon sens, constitue la magie du jeu vidéo. Et SKYRIM nous le prouve avec brio. 

 

 

 

 

 

http://cdn.windows7themes.net/wallpaper/gta-wallpaper-1.jpg

 

 

Pour terminer en beauté sur une note d'anticipation, contemplons le prochain hit des studios Rockstar : après un carton plein pour GTA 4 avec plus de 22 millions de jeux vendus (c'est colossal), la licence phare du studio revient plus en forme que jamais. Los Santos, ville que l'on avait précédemment vu dans San Andreas (souvenez vous, c'était à l'époque l'un des principaux facteurs de votre exclusion sociale), sera cette fois encore de la partie : entre ville, campagne et mer, le choix et la diversité seront donc de la partie. Un héros encore mystérieux mais beaucoup de surprises en perspectives. Il n'y a pas à dire, Rockstar sait faire le buzz. Je vous laisse découvrir sans plus attendre cette bande annonce, et vous donne rendez vous prochainement avec une chronique jeu spécialement consacrée aus FPS (First Person Shooter) : Call Of Duty MW3, Battlefield 3 ainsi que Rage seront au programme ! 

 

 

 


 

 

Don't play the game, let the game play with you. 

 

 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 18:24

http://zona-games.com/uploads/posts/2011-04/1303254375_uncharted-3-image.jpg

 

Aujourd'hui week-end oblige, je vais vous parler de quelque chose d'assez différent : en l'ocurrence un jeu vidéo, nommé Uncharted que certains connaissent peut être. Il nous narre les aventures trépidantes, pleines d'action et souvent malchanceuses de Nathan Drake, un aventurier malgré lui, et de ses compagnons d'infortune, Elena Fisher entre autres. Après avoir cherché l'El Dorado enn 2007, après être parti sur les traces du trésor perdu de Marco Polo 2 ans plus tard, Nathan rempile pour une troisième aventure en 2011, le tout crée par les concepteurs de chez Nayghty Dog, créateurs de l'excellente trilogie de Jack et Daxter pour ceux qui connaissent ou encore de l'inoubliable Crash Bandicoot (eh oui, c'est eux). Véritable étalon du jeu d'action aventure, exclusif au système PS3, Uncharted passionne toujours plus de fans. Cette fois ci, il sera confronté à l'aride désert d Rub' al Khali, mais aussi à Iram, la cité des piliers, ou encore à l'intérieur d'un chateau Français. Votre curiosité demande-t'elle à voir des images ? C'est parfait puisque justement, voici la bande annonce de ce troisième volet qui est prévu pour le mois de Novembre en France. D'ici là j'y reviendrais sûrement au moyen d'un article rétrospectif sur l'ensemble de la saga. 

 

 

 

 

 

Nous allons faire une digression, dans un souci d'originalité, et parce que le jeu vidéo est loin d'être la passion de tout le monde. S'il ne vous intéresse pas, regardez donc ce qu suit. En effet, Uncharted 3 n'est pas uniquement la star des consoles de salon. Et puisque ce troisième jeu se déroule dans un désert, quelques artistes ont eu la bonne idée de mettre leur talent au service de la promo du jeu uniquement en se servant... De sable. Dans la première vidéo, ce sont 3 artistes mandatés par le studio, qui ont réalisé cette publicité géante sur le sable de Cannes, lors de L'IDEF 2011, cet été (l'un des plus grands salons de jeu vidéo en France). Vous pourrez y voir grandeur nature et en 3D une copie de l'affiche présente en début d'article, pour un résultat assez saisissant. A vous seul de juger. 

 

 

 

 

Passons maintenant à la deuxième réalisation. Cette fois ci, c'est une table et du sable qui servent uniquement à dévoiler la main experte d'un dessinateur professionnel, qui reproduit à merveille les plus grandes affiches promotionnelles du jeu. Encore plus impressionnant que la vidéo précédente, ce travail là dévoile un coup de main d'une diabolique précision, immortalisé par ce vaste cout-métrage. 

 

 

 

 

 

Uncharted est un projet qui passionne les développeurs de tous bords. Il va être le prochain maître étalon de la nouvelle console portable de Sony, la Vita, dans un tout nouveau jeu qui lui sera consacré (et dont nous reparlerons ultérieurement). Plus intéressant encore, il a séduit les grands pontes d'Hollywood qui pourraient très prochainement en faire un film pour le cinéma ! Bref, Nathan Drake a encore de beaux jours devant lui, et c'est d'ailleurs tout ce qu'on lui souhaite. 

 

A bon en temps durs, 

R.B le 10/09/2011

 

 

 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 13:41

http://www.gameswallpapers.eu/wallpapers/deus-ex-human-revolution-1024x768.jpg

 

Cela fait un petit moment que je n'avais pas parlé d'un autre de mes loisirs : le jeu vidéo. Et quand un jeu exceptionnel sort, forcément, l'envie me vient de rattraper mon retard. Je vais donc vous parler assez brièvement (et sans termes techniques) de l'un des jeux évènements de l'année qui est sorti il y a quelques jours à peine : Deux EX Human Revolution, qui est le 3ème volet d'une saga mythique. En effet, le premier Deus Ex premier du nom était un jeu mythique, mélange de RPG (Jeu de rôle, avec améliorations de compétences et tout et tout) et FPS (Jeu de tir à la première personne) avec un scénario et un background (direction artistique) extrêmement profonds, le tout crée par un grand nom du jeu, j'ai nommé Warren Spector; et sorti en 2000. Un jeu qui a à tout jamais marqué les joueurs par son intensité et son excellence à quasiment tous les niveaux. Les développeurs avaient tenté un retour en force en 2004 avec Deus Ex Invisible War, qui fut une déception pour tous les fans du premier volet. On attendait donc ce troisième opus plus avec appréhension qu'avec impatience. Mais c'est le studio Eidos (à l'origine notamment de la série des Hitman, adaptée en film en 2007), qui fut durant tout ce temps derrière les machines pour nous concocter un jeu à la hauteur de nos espérances. 

 

http://static.jvn.com/files/data/media/3f/3f57/3f57f7b9be-deus-ex-human-revolution-pc-ps3-xbox-360-24011.jpg

 

Dans Deus Ex Human Revolution, on incarne Adam Jensen, employé d'une entreprise spécialisée dans la biotechnologie et les implants cybernétiques (on est dans un futur proche, puisque le jeu nous dit dès le départ qu'on est en 2027). Après que cette fameuse entreprise ait été attaquée par un mystérieux commando dont vous ignorez tout, vous voila parti aux quatres coins du globe pour tenter de démystifier ce mystère et démanteler cette conspiration à grande échelle. C'est donc toujours un FPS, dans lequel on retrouve aussi un peu de troisième personne; ainsi qu'un jeu de rôle dans lequel on peut améliorer les capacités physiques de notre personnages au myen d'implants cybernétiques. Evidemment, la liberté d'action est au programme, et en fonction des améliorations qu'on auyra fait au préalable ou non, on aura une multitude de choix pour se rendre d'un point A à un point B, ou pour remplir un objectif. Les dialogues aussi permettent de faire des choix importants qui influent sur le scénario, à la manière d'un Mass Effect (pour les connaisseurs). 

 

http://media.vandal.net/m/8086/201075161342_8.jpg

 

La direction artistique est absolument magnifique, on se croirait vraiment dans ce futur pas si lointain. Tout est là pour nous plonger dans un univers et une ambiance vraiment unique et atypique, comme l'avait fait le premier Deus Ex en son temps, avec bien sûr les capacités des consoles actuelles en plus. La liberté d'action est vraiment présente, et elle sert un scénario complexe et profond qui pose uen question : A partir de quand peut on considérer qu'on est ou que l'on est plus un être humain ? Une réflexion philosophique qu'on retrouve de nombreuses fois tout au long du jeu, pour une trentaine d'heures de plaisir environ. La partie tir est elle aussi réussi, l'intelligence artificielle est assez bien calibrée pour s'adapter à tous les types de joueurs (en effet, on peut la jouer discret, bourrin, malin, pingre, ect... tout dépends de notre profil de joueur). Bref, Deus Ex Human Revolution est le digne successeur de son illustre predecesseur, le premier du nom, et une grande satisfaction pour ceux qui n'y croyaient plus. Chapeau bas. 

 

 

 


 
Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 18:58

http://www.photoway.com/images/martinique/vacances-en-martinique.jpg

Inactivité temporaire du blog, pour causes de vacances ! De retour dès samedi avec encore plus d'actus, de coups de coeur, de coups de gueule, de réactions à chaud, d'ateliers d'écriture et de toutes nouvelles rubriques ! Bonne semaine à tous ! 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:42

 http://defaultprime.com/wp-content/uploads/2010/06/E3-logo.png

Ce n'est un secret pour personne, l'E3 ou Electronic Entertainement Expo est aux jeux vidéo ce que les Oscars ou Cannes sont au cinéma : ni plus ni moins que la grande messe, le plus grand rassemblement mondial de journaliste spécialisés, de joueurs et d'acteurs majeurs de l"industrie. Cette année encore, les milliers de mètres carrés du Convention Center de Los Angeles ont revêti leurs plus beaux atours pour accueillir en grande pompe cet  au évènement exceptionnel. Du 7 au 9 juin, les portes seront ouvertes à tous les fans de jeux voulant découvrir les dernières nouveautés : Call Of Duty Moder Warfare 3, Battlefield 3, The Last Guardian, Uncharted 3, Resistance 3, Twisted Metal, mais aussi des surprises et des bruits de couloirs : la nouvelle console de Nintendo baptisée "Project Café", la nouvelle portable de Sony "NGP" ou des jeux encore tenus secrets : GTA 5, God Of War 4, Hitman, ect...

Un évènement auquel s'ajoute des conférences Pré-E3 pleines de surprises et très attendues. Ainsi, comme ils veulent tout faire avant les autres, ce soir sera le soir de Konami : à une heure du matin heure française, le studio dévoilera ses projets pour les années à venir avec certainement quelques surprises qui viendront taper au portillon. Quand aux autres, Sony, Microsoft ou Nintendo, ce sera entre le 6 et le 7 Juin que leurs conférences se tiendront. Bien sûr, en tant que fan et intéréssé par les dernières nouveautés, je vous tiendrais au courant comme je l'ai fait pour Cannes, et ferais le maximum pour tout dévoiler dans ces articles. Demain, article consacré entre autres à ce qui s'est dit à la conférence Konami. 

L'E3, c'est l'occasion pour les jeux de se montrer aux moyens de démos mais aussi de bande annonce qui font chaque année preuve de toujours plus d'audace et d'originalité pour tenter d'intéresser le joueur et lui donner envie d'attendre un titre plus que les autres. La concurrence fait donc rage. L'E3 n'a même pas ouvert ses portes que déjà, des trailers montrent le bout de leur nez. 

 

C'est le Cas ici de Saints Row 3, jeu dit "bac à sable", faisant évoluer le jour au sein d'un monde totalement ouvert. . Après un deuxième volet proposant un délire à la San Andreas qui concurrençait sévèrement avec le côté plus réaliste d'un GTA 4, mais des graphismes assez moches gâchant en grande partie le plaisir de jeu, Saints Row 3ème du nom promet des graphismes plus léchés et un univers un peu plus cohérent mais toujours aussi délirant et caricatural. Malheureusement, aucune séquence de Gameplay à se mettre sous la dent. On en apprendra peut être plus dans quelques jours. 

 

C'est aussi le cas de Deux Ex 3ème du nom, tendrement appelé Human Revolution, et développé par Ubisoft Montréal, créateurs de titres tels que Prince of Persia ou Assassin's Creed, ou encore la très célèbre franchise des Splinter Cell. Le premier Deus avait constitué une révolution dans le jeu à la première personne, constituant encore aujourd'hui une référence pour des millions de joueurs, et on attendait toujours la relève, après un deuxième volet inégal. Charisme, ambiance, musique : tout est présent dans cette bande annonce pour nous faire attendre patiemment jusqu'en Aout et la sortie de Human Revolution, en édition simple ou collector, avec une myriade de bonus. Pour découvrir enfin si le titre est à la hauteur de son illustre prédecesseur ou juste un pétard mouillé. En tout cas, c'est boen parti. 

Enfin, pour terminer ce petit florilège de bandes annonces, en voici une qui constitue un nouveau standard en la matière : elle a été dévoilée il y a quelques mois seulement et a tout de suite profité d'un immense buzz sur la toile. Elle est tirée d'un jeu appellé Dead Island, et dont on entendra certainement parler dans les prochains jours. Une bande annonce qui nous met en tout cas la tête à l'envers. Regardez, vous allez comprendre ! 

 

http://www.gameplayertees.com/wallpapers/main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=6297&g2_serialNumber=3

Enfin, pour clôturer ce premier article consacré à l'E3 2011, je vous propose un petit zoom sur un jeu très attendu qui sort le 8 juin en France : Infamous 2. Le premier du nom est sorti en 2009 et était une exclusivité qui avait fait grande impression à l'époque, de par son personnage charismatique, son gameplay très fluide, la puissance de son héros qui évoluait au fil du jeu ce qui permettait à ce lui ci de ne jamais faiblir en intérêt. Pettis bémols cependant : la ville à monde ouvert proposée et répondant au doux nom de Empire City, accusait de problèmes de diversification. Le jeu était également entaché de graphismes pas toujours formidables, et d'une certaine répétitivité dans les missions proposées. L'une des grandes originalités du jeu était de pouvoir choisir de faire le bien ou le mal autour de soi avec ses pouvoirs, la fin et le physique du héros changeant en fonction de nos choix. Une bonne feature qui était malheureusement pas aussi exploitée qu'on l'aurait voulue. 

http://www.gamestop.dk/games/229468/packshot.jpg

 

Mais en 2011, nouvelle décénnie, changement radical. Toujours développé par Sucker Puch (auteurs de l'excellente trilogie des Sly Racoon sur PS2 dont on attent éventuellement l'annonce E3 d'un quatrième volet à la conférence de Sony), le titre a toutefois grandement changé et ce sur tous les aspects. Premièrement, les graphismes sont absolument incomparables. Sublime, Infamous 2 impose même un nouveau standard de qualité, de même que la nouvelle ville dans laquelle évolue Cole, New Marais, qui dispose d'une diversification beaucoup plus importante : divisions des différents quartiers, zones industrielles, marais, ect. La ville est belle et le héros dispose d'encore plus de pouvoir (il peut cette fois contrôler la glace, et ce n'est q'une des nombreuses nouveautés), mais aussi de nouveaux ennemis toujours plus coriaces (dont le grand méchant nommé "The Beast"). Proposant également un éditeur de niveau à la Little Big Planet, Infamous 2 a aussi l'ambition de créer une communauté online, qui ajoutera par la suite plusieurs niveaux au mode solo. Comprenez par là qu'ils ne vont pas lâcher leur bébé àprès sa sortie, mais qu'ils vont le faire constamment évoluer et suivre les aspirations des fans. Infamous 2 est plus long, plus beau, plus puissant et encore plus passionnant au niveau du scénario par rapport à son ainé. Tout simplement l'une des meilleures exclus PS3 de 2011. 

 

En rab, j'ai envie de vous faire découvrir l'ambiance de l'E3 de l'an dernier, et les surprises qu'il a réservé au moyen d'une vidéo rétrospective. Au programme : nouveau Zelda, Move, Kinect, et la présentation des nouveaux jeux les plus attendus. Bref, plus qu'a patienter encore un peu pour découvrir les surprises que nous réservent cet évènement. Demain, rétrospective de la conférence de  Konami (en espérant qu'elle soit un peu meilleure que celle de l'an dernier...), présentation des nouveaux trailers et preview d'un des jeux les plus attendus de ce salon et par les joueurs en général. A demain ! 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:41

http://www.guzelresimler.net/data/media/16/wallpaper_rayman_3_hoodlum_havoc_01_1152.jpg

 

Nouveau week-end, nouvelle entrée dans le monde des loisirs. Aujourd'hui, je vais vous parler d'une saga devenue culte, et dont nous sommes fiers étant donné qu'elle est française. Né dans un studio appellé Ubisoft, la saga Rayman est une des plus célèbres saga dans le monde du jeu vidéo et de la plate forme. Rétrospective. Pour que cet article ne soit pas trop long et fastidieux, j'ai évité tous les add-ons et les ressorties sur smartphones et je ne me suis concentré que sur les volets principaux. C'est parti ! 

 

http://www.gifgratis.net/immagini/Psx/FICHE%20R/COVERS/Rayman%20E.jpg

Nous voici loin, dans le passé du jeu vidéo, en 1995 plus précisément. Alors que des jeux japonais comme Mario ou Donkey Kong ont su se démarquer grâce à des personnages charismatiques (pour l'époque), la playstation n'en est encore qu'a ses balbutiements. C'est alors qu'un petit studio francophone, basé à Montréal, décide de montrer de quoi ils sont capables en matière de plate-forme et de création de mondes et de personnages hauts en couleur. Michel Ancel, qui va alors devenir une figure de proue du studio, imagine dans son cerveau fertile un petit être sans bras ni jambes, avec des cheveux à hélice, qui évolue dans un monde tout mignon tout plein. Protecteur de la nature et menacé par l'infâme Dr Dark : ainsi naquit Rayman. Un style reconnaissable entre mille malgré un scénario qui tient sur une feuille de pécu, un monde entièrement en 2d et coloré à l'extrème, un gameplay assez révolutionnaire pour l'époque, une bonne durée de vie (environ 20 heures, tout de même !) et surtout un humour décapant et omniprésent font de Rayman un succès instantané et on le cite encore aujourd'hui comme une référence de choix. A noter qu'il est sorti sur PC en 1997 dans une version appellée Designer, qui comprend un tout nouvel éditeur de niveau et d'autres nouveautés venant compléter la durée déjà conséquente du titre.

 

 

http://images.gametrade.pl/system/covers/000/000/070/original/ps1.jpg

Rayman se devait d'avoir une suite digne de ce nom. Après plusieurs sorties sur différentes plateformes, elle débarque en 2000 sur playstation. Des robots pirates ont envahi la terre et dispersé l'energie de ce monde. Rayman et son ami Globox, étrange créature bleue, parviennent à s'échapper de la cellule ou ils avaient été fait prisonniers. Ils vont devoir sauver la situation et libérer tous les êtres que les pirates détiennent entre leur mains, pour avoir une chance d'éradiquer la menace. Grosse évolution dans ce volet puisque l'histoire est adaptée à tous les publics et plus conséquente, et surtout le jeu est entièrement en 3D. Un passage d'une dimension à l'autre d'ailleurs très réussi, qui donne un vent de fraicheur et de nouveauté au titre. En plus de quoi on y découvre des personnages marrants, un monde singulier et unique, une bonne durée de vie et la patte Rayman, pas vraiment facile à définir mais bel et bien présente. Rayman 2 fait un carton absolu et place à jamais le petit héros dans le coeur des joueurs. 

 

 

 

Le 14 décembre 2000 débarque sur PS2 le bien nommé Rayman Revolution, qui se destine à être l'un des meilleurs opus de la saga. Sorte d'adaptation de Rayman 2 sur les consoles nouvelles génération, Revolution est plus beau, plus fluide et plus prenant encore que ses prédecesseurs. Suit une version Multijoueur de Rayman appellée Rayman M, qui connaîtra lui aussi un succès d'estime. Mais ce que tous les fans attendaient avec impatience, c'est bien sûr la sorti du véritable Rayman 3. Ils ne vont pas être déçus...

http://world-of-games.co.uk/PS2/album/Rayman%203-c.jpg

Rayman 3 sort donc en 2003, d'abord sur Gamecube puis sur PS2 (c'est cette version là que j'ai terminée). Le monde de la Croisée des rêves est à nouveau en danger : un gentil Lum rouge se tranforme en méchante créature dénomée André. Il transforme les autres gentils lums rouges en lums noirs et utilise les peaux des animaux qu'il tue pour se faire des costumes. Vous l'aurez compris, le farfelu est encore une fois de plus au rendez-vous, et l'exagération est de mise. Tout est bon dans Rayman 3 : les graphismes sont somptueux et repoussent les limites pour l'époque, l'histoire et les personnages sont uniques et à mourir de rire, le gameplay apporte lui aussi son lot de nouveautés grâce à 5 nouveaux pouvoirs totalement délirants (envoi de mini-tornades, cheveux hélicoptères, force accrue, lancement d'un grappin électique ou encore lancer de missiles). Il y a même des clins d'oeil au premier Rayman, au cours d'un niveau entièrement en 2d. Bref, Rayman 3 est une tuerie et jusqu'a présent le meilleur de la série.

 

http://www.playactu.com/play3/raymanUnicef/manger_interm_diaire.jpg

En 2006, les développeurs de Rayman surprennent encore leur monde en sortant sur Wii une licence qui va devenir culte : Rayman contre les Lapins Crétins. Complètent déjanté, ce premier jeu propose pas moins de 75 minijeux en s'aidant de la Wiimote, dont certains sont encore dans les mémoires (Le jeu de danse avec un Rayman et des lapins en transe sur "Girl just wanna have fun" ou encore celui ou il fallait laver les dents des lapins dégueu). Rayman Raving Rabbits est délirant, hilarant à plusieurs. Mais le problème, c'est que les dévéloppeurs sont peu à peu victimes de leur succès. Plus les suites arrivent, plus Rayman est relayé au second pan, jusqu'a être même carrément inexistant sur le dernier en date. Les lapins crétins sont devenus des mascottes. Elles ont été déclinées en divers produits dérivés et aujourd'hui, on les croise absolument partout. Mais Rayman, dans tout ça ? 

 

http://farm5.static.flickr.com/4033/4702006524_276c2f8844_z.jpg

Eh bien il se devait d'effectuer un retour aux sources : Rayman Origins se doit de sortir cette année, et ce sera un jeu entièrement en 2d dans le plus fidèle esprit du premier opus, mais en beaucoup plus joli, bien sûr. Se basant sur un système de coopération à deux joueurs, le jeu promet toujours autant d'humour et une patte artistique indéniable. Qu'en pensez-vous ? Quand au reste, on murmure aussi que Rayman reviendra en 3D dans un jeu qui lui sera consacré dans les prochaines années. Avec l'espoir de voir débarquer un Rayman 4 qui donnera une leçon de maîtrise à tous les jeunes développeurs qui voudraient tenter leur chance, celle de nous en donner toujours et encore plus, en repoussant toujours les limites de l'originalité et du talent. Cocoricoooo ! 

 

 

A bon en temps durs, 

R.B, le 07/05/2011

Repost 0
Published by Rom - dans Fourre-tout
commenter cet article

Romworld

  • : RomWorld
  • RomWorld
  • : Un blog foufou, ou traîne un peu de tout. Des chansons, des articles, des histoires et pas mal de bonne humeur ! Le seul Rom qui est autorisé dans les pages de Valeurs Actuelles !
  • Contact

Rom World

 

Rom fait sa rentrée ! 

Retrouvez moi dans le nouvel annuaire !

Les Vieux De La Vieille

Texte Libre